• La rédaction

Créer un espace de coworking.


En déplacement, on a toujours besoin d’un endroit, de préférence agréable et chaleureux, pour assurer ses rendez-vous, attendre lorsque son train ou son avion arrivent plus tôt ou sont en retard. Ou lorsqu’on est en transit pour rencontrer des clients en dehors des repas d’affaires traditionnels.

Certes maintenant, il y a le wifi partout, accessible quasi gratuitement, et il est relativement simple de trouver un endroit où se poser, surtout dans les grandes villes. Même les gares et les aéroports proposent des lieux plus ou moins accueillants que l’on peut utiliser en attendant son train ou son avion.

Un café, un verre d’eau et il est facile de monopoliser une terrasse, une table de restaurant après une salade, le canapé d’un lobby ou d’une réception d’hôtel. Les garçons de café ont vite compris qu’un client « café/verre d’eau » ne leur ferait pas gagner leur journée et sont parfois à la limite du correct et du légal en imposant de re- consommer. Les réceptionnistes des hôtels restaurant sont parfois dubitatifs devant des clients qui n’ont pas de chambre et/ou qui n’ont pas mangé et qui viennent passer l’après-midi avec un « café/verre d’eau » bien calé dans le fauteuil de la réception et absorbé dans un travail qui a tout de la thèse sur le réchauffement de la planète, sans compter ceux qui téléphonent l’achat et la mise en route d’une fusée, très fièrs que tout le monde en profite. Pas de deuxième café à l’horizon et un rendez-vous qui arrive et qui n’a pas soif… mais doit se laver les mains ! (eau, papier toilette, nettoyage)… Rares sont ceux qui ont des scrupules à monopoliser une table ou même juste un espace au-delà des convenances. Car c’est bien de convenances dont il s’agit. Jusqu’où tolérer de l’être un espace public ?

La création d’un espace de coworking dédié est une idée simple qui peut rentabiliser les espaces en optimisant leur fonction. Cela s’appelle coworking, car on est sensé y travailler à plusieurs, mais nous parlerons ici d’un simple espace mis à disposition pour répondre à un besoin d’espace.

Proposer une formule à la carte pour ceux qui travaillent et qui se sentiront bien chez vous, avec des prises électriques pour recharger les portables et téléphones et surtout le wifi, avec des consommations de types petit déjeuner, brunch, repas froid (sandwichs ou tapas), café, thé, gourmand ou pas, ou goûter, adaptées en terme de prix, peut être attractif pour les travailleurs itinérants, clients ou non, ou tout simplement les personnes autour de votre établissement qui ont besoin d’un endroit pour discuter ou négocier… un prix calculé sans être excessif et une note intitulée Coworking adaptée pour une note de frais. Tel que chr365, certifié à la norme NF525, peut en produire.

Proposer cette carte, à la demande pour les habitués, ou d’office quand vous repérez un « squatter » et avoir un espace dédié permet de libérer la terrasse ou les canapés de la réception pour les clients avec chambres ou réservations de repas.

A contrario, avoir des hommes ou des femmes d’affaires travaillant dans ses salons est le propre des grands hôtels parisiens qui exposent ainsi leur notoriété et leur capacité d’hébergement avec cette foule attractive. Le monde attire le monde. Les prix étant à la hauteur de l’investissement.

Ne pas confondre l’espace de travail et la salle de séminaire, expatrier les visiteurs occasionnels non clients de l’hôtel ou du restaurant dans une salle trop grande vide et impersonnelle réservée aux séminaires n’est pas l’idée, mais créer une carte rentable spécifique dans sa forme et réservée à cette clientèle qui en devient une vraie et afficher l’espace et sa fonction d’emblée, le promouvoir sur le site de l’Etablissement, et faire en sorte de le faire fonctionner peut apporter du business.


© 2020  Chr365 / Acantech SAS.

2 Bis rue Robert le Ricolais  CS 90435
44304 Nantes Cedex 3
Tel: +33(0)2 72 24 70 70

  • White Facebook Icon
  • Twitter
  • Blanc Google+ Icône