• La rédaction

2024 ... c'est demain !


Un siècle après les jeux de 1924, auront lieu en France, en 2024, les Jeux Olympiques d’été…

C’est dans très longtemps mais c’est aussi très bientôt, dans six ans… Quel intérêt pour les hôteliers restaurateurs d’avoir cette date en tête ?

Parce que les jeux olympiques, c’est une manne attendue de 5 à 10 milliards d’euros, via une arrivée massive de touristes étrangers ; c’est au moins trois millions de visiteurs supplémentaires par rapport à une année « normale » c’est-à-dire presque 95 millions de personnes ; soit aux alentours de 260 000 personnes par jour à héberger et à nourrir et pas qu’à Paris.

Six ans avant, c’est bien sûr trop tôt pour s’organiser mais avoir cette échéance en tête est important. L’économie du sport démontre dans la plupart de ses analyses que les manifestations sportives majeures n’ont jamais, à long terme, eut un effet économique très intéressant… Mais pour le marché des CHR le jeu en vaut la chandelle. Un one shot bénéfique en termes de chiffre d’affaires, même s’il n’est pas ou peu reconductible sur les années suivantes.

Si, en 2024, vous avez prévu un agrandissement ; des travaux ; de partir à la retraite ; de vendre ; d’acheter ; de léguer ou de donner votre établissement ; ou d’être fermé pour vacances du 26 juillet au 11 aout 2024 et du 28 aout au 8 septembre 2024 (jeux paralympiques), il est judicieux de tenir compte que l’année 2024 ne sera pas une année ordinaire et peut être de revoir projets ou copie.

La demande d’hébergement va être énorme, et déjà des particuliers se ruent sur les biens à vendre dans les endroits stratégiques pour faire de la location saisonnière et générer un jackpot, car c’est bien de cela dont il s’agit. Au lieu de maudire cette concurrence déloyale, il semble utile de se pencher sur un business plan auquel on apportera régulièrement des idées.

Pour les plus sportifs, commencer à s’intéresser aux sports, prendre des contacts avec les fédérations autour de son établissement, évaluer les besoins, regarder où auront lieu les manifestations sportives et commencer à réfléchir. Quand j’avais mon petit hôtel dans la Nièvre, je considérais mon établissement trop loin de Magny-Cours pour penser en bénéficier… Que nenni ! Lors des quelques Grands Prix qui s’y sont déroulés, nous étions "complets" avec des réservations plusieurs semaines à l’avance. Certaines personnes en profitant pour visiter « Le vert pays des eaux vives »…

L’exemple des pays qui ont bénéficié des jeux d’été avant nous est intéressant, les plus récents : Rio de Janeiro au Brésil en 2016 et Londres en 2012. A Rio, 6,6 millions de visiteurs étrangers ont injectés 6,2 milliards de dollars dans l’économie, dont les CHR, soit 6 % de plus qu’en 2015 et certains touristes reviennent… A Londres, ce sont 590 000 personnes qui ont visité la ville à cette occasion, 590 000 personnes qui y ont mangé et dormi…. Et pas que dans des Bed and Breakfast.

D’ici 2024, Il est important de rechercher les données concernant les infrastructures qui vont être construites à Paris, autour de Paris et parfois beaucoup plus loin… les 6 prochaines années vont être celles de la mise en place des lieux qui vont accueillir les sportifs et leur entourage et générer des déplacements professionnels, des besoins d’hébergement, etc … Savoir si une entreprise près de chez vous est concernée peut générer du business.

Tous les 100 ans… on peut essayer d’en profiter ! Citius, Altius, Fortus, (plus vite, plus haut, plus fort) la devise des JO peut aussi s’adapter au CHR !

Etre équipé d’un des meilleurs logiciels de gestion, tel que chr365, est un atout pour gérer les évènements, les anticiper et communiquer sur son établissement.

#Infos #Actualités #Evènement

© 2020  Chr365 / Acantech SAS.

2 Bis rue Robert le Ricolais  CS 90435
44304 Nantes Cedex 3
Tel: +33(0)2 72 24 70 70

  • White Facebook Icon
  • Twitter
  • Blanc Google+ Icône