• La rédaction

De bons résultats … là où on ne les attend pas !


Juillet et aout ont été cruciaux pour l’activité des hôtels et restaurants après des mois de fermeture forcée. A l’évidence, les résultats sont contrastés avec de graves difficultés pour les lieux habitués à accueillir des touristes étrangers notamment américains ou asiatiques comme Paris … et une embellie franco-française dans des établissements jusqu’à présent « oubliés ».

Comme l’indiquait le journal Le Monde « … ce reflux de la clientèle étrangère semble être largement compensé par le flot des touristes français… » (1) citant ce restaurateur du Jura, par ailleurs président de l’UMIH départemental qui parle de croissance à deux chiffres pour certains de ses collègues. L’offre y est pour beaucoup dans ce résultat dans la mesure où les Français urbains, qui représentent l’essentiel de la clientèle recherchent calme et sérénité. Après la grisaille du confinement quoi de mieux qu’une table au bord d’une rivière ou d’un lac.

Dans les Cévennes, dans le Gers, dans les Alpes, et bien évidemment sur le littoral, même constat : les touristes français sont bien là avec des difficultés pour se loger voire trouver une table.

Et nos amis européens ? Dans leurs départements de prédilection comme la Dordogne, il y a toujours des touristes hollandais ou anglais même s’ils sont moins nombreux que d’habitude. Avec un avant et un après « 14 aout » pour nos amis d’outre-Manche puisque l’obligation de quarantaine mise en place par leur gouvernement a quelque peu freiné le mouvement. Mais comme le constatait France 3 Nouvelle Aquitaine (2), finalement, pas d’affolement à l’aéroport de Bergerac. Après le Brexit, les sujets de sa majesté ont réagi avec pragmatisme face à cette nouvelle difficulté sur la route de leurs vacances. Et certains y ont d’ailleurs vu une raison supplémentaire d’y rester !

Une première conclusion semble se dessiner pour ces deux derniers mois : les gagnants seront ceux qui auront su s’adapter aux nouvelles attentes des clients, avec des offres ciblées qui ont d’autant plus de sens que la région s’y prête. Mais pas uniquement. Beaucoup de clients de Chr365 ont de bons résultats en suivant cette approche alors que leurs établissements ne sont pas dans des lieux de prédilection pour ce nouveau tourisme.

(1) https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/08/21/les-touristes-francais-pain-benit-pour-la-saison-estivale-des-restaurateurs_6049517_3234.html

(2) https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/covid-19-nouvelle-aquitaine-quarantaine-britannique-inquiete-professionnels-du-tourisme-1862936.html

81 vues

© 2020  Chr365 / Acantech SAS.

2 Bis rue Robert le Ricolais  CS 90435
44304 Nantes Cedex 3
Tel: +33(0)2 72 24 70 70

  • White Facebook Icon
  • Twitter
  • Blanc Google+ Icône