• La rédaction

En restauration, les salariés peinent à jongler entre vie professionnelle et vie personnelle...


Les salariés du secteur de la restauration peinent à jongler entre vie professionnelle et vie personnelle. Voici quelques pistes pour jongler entre les deux.


S’adapter

Avant de se lancer dans la restauration, ce n’était pas une surprise pour tous : les conditions de travail ne sont pas les mêmes que dans les autres secteurs. Le personnel travaille certainement plus, à des horaires décalés, mais ce modèle est inhérent au secteur de la restauration.


Il est donc important d’avoir une capacité d’adaptation. Bien que l'employeur ait la possibilité de modifier certaines conditions de travail, il est difficile de changer certaines caractéristiques qui s’attachent à ce métier.


Fixer des limites

S’adapter, c’est bien. Mais il faut également savoir dire “stop” quand il le faut. La vie de famille ne doit pas pâtir de la vie professionnelle. Bien que les métiers de la restauration exigent une grande disponibilité, il faut s'organier à confier des tâches que le salarié pourra accomplir et c'est essentiel.


Communiquer et s’organiser

Réussir à gérer sa vie professionnelle et sa vie de famille n’est pas simple. Il faut donc apprendre à s'organiser et à optimiser le temps au travail notamment en utilisant un PMS comme Chr365 doté de fonctionnalités tel que la prise de commandes en salles ou des applications de type houseKeeping. Ces applications permettent d'éviter des déplacements inutiles, d'organiser son travail ou de communiquer avec son équipe...