• La rédaction

Mon restaurant réinventé !

Mis à jour : févr. 2


Depuis quelques semaines, plusieurs de nos clients partagent leurs expériences de restaurateurs « réinventés » avec de très beaux succès. Réinventés car ils sont allés beaucoup plus loin que la traditionnelle « vente à emporter ».


Nous résumons les expériences les plus marquantes, certaines ayant conduit à des chiffres d’affaires de décembre 2020 supérieurs à ceux de 2019 !


Tout d’abord, oubliez le terme « vente à emporter » qui conduit à l’univers des fast-foods. L’objectif est de proposer un menu de qualité à déguster chez soi. C’est donc plus de « restaurant à domicile » dont il s’agit.


La première action à faire est d’adapter son site Web pour permettre aux clients (ceux qui vous apprécient déjà et … les futurs) de consulter votre carte et de passer commande… qu’ils viendront chercher au restaurant (ils y allaient bien pour déjeuner ou diner), à une heure convenue, dans les conditions d’accueil exceptionnelles.


Exceptionnelles, parce que la salle du restaurant aura été organisée pour accueillir du public dans de bonnes conditions conformes aux règles imposées. Une fois franchi la porte, le client est choyé comme s’il venait se restaurer. Muni de son récépissé de commande (numéro, bon, … ), il est dirigé vers des stands d’accueil aménagés à cet effet pour retirer les repas. Il y est accueilli par un chef de rang ou personnel compétent qui créera le lien de convivialité indispensable. Pendant ce temps sa commande est finalisée en cuisine et une personne dédiée (bon job d’étudiant) est chargée de faire le lien avec la cuisine et le stand d’accueil.


A propos de la carte : il faut l’adapter avec des plats dont la fabrication reste compatible avec une consommation différée (le soufflé s’y prête mal). De plus, rien n’empêche d’utiliser des récipients en matériaux isolants qui conserveront la chaleur ou la fraicheur pendant le transport. Les glaciers et les écaillers le proposent depuis des décennies.


Chr365 s’avère un outil précieux pour adapter cette carte dédiée, contrôler ses marges et gérer ses stocks… Si adapter votre site vous parait complexe, demandez conseil à l’équipe Chr365.

En attendant de récupérer son repas, votre sommelier peut aider votre client à compléter sa commande avec le vin adéquate au stand « Vin ».


Il est préférable que le règlement ait lieu, au moins en partie, depuis le site. En tout état de cause, un stand sera aménagé pour les règlements complémentaires et donner les derniers conseils, pour la conservation et le transport par exemple.


Voici ce que certains d’entre vous ont réussi à faire et qui n’a donc rien d’utopique.


Y a-t’il vraiment un marché ?

Les performances économiques que nous indiquons au début de l’article le montrent, il y a encore, et pour longtemps, des personnes qui, même limitées à six, sont heureuses de fêter un anniversaire autour d’un bon repas comme ils l’auraient fait dans leur restaurant préféré.


Cette formule est idéale pour les parents qui veulent faire un bon diner avec de jeunes enfants qui ont du mal à rester longtemps à table. Autant « faire restaurant chez soi » et mettre le prix de la baby-sitter dans une bonne bouteille. Et à propos de bonnes bouteilles, vos clients pourront compléter le vin recommandé par votre sommelier avec ceux de leur propre cave (1).


A chaque étape, Chr365 sera un outil précieux pour vous accompagner et toute notre équipe est là pour vous conseiller. N’hésitez pas à nous contacter.


En 2021, le succès viendra de l’agilité !


(1) Boissons alcoolisées à consommer avec modération

137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout