• La rédaction

Reprise dans l’hôtellerie… quel rôle pour la technologie ?


Disponibilité des vaccins, discours de nos gouvernants qui expliquent que les courbes « s’aplatissent », préparatifs du « déconfinement », de nombreux signaux montrent que la fin du tunnel n’est peut-être pas si loin après une crise qui aura été dramatique pour le secteur de l’hôtellerie et de la restauration.


Tous les économistes le savent : ces situations sont propices aux remises en cause et donc aux changements. Et les gagnants sont toujours ceux qui anticipent la sortie de la crise avec une organisation, des outils et des méthodes optimisés.


Quel impact pour l’hôtellerie et la restauration ?

Constatons que ce sont des secteurs où la transformation numérique est encore en cours. Avec une spécificité : les systèmes d’informations sont répartis en une multitude d’acteurs qui sont de facto les sous-traitants de l’hôtelier. Et bien évidemment, chacun de ces sous-traitants, les Online Travel Agencies, les « acteurs de la qualité », etc. se rémunèrent sur la marge de l’hôtelier ou du restaurateur.


Alors pourquoi ne pas profiter de la situation actuelle pour repenser ces organisations et adopter des pratiques qui sont courantes pour de nombreux secteurs économiques. Aucun acteur de la distribution n’a jamais sous-traité la fidélisation de ces clients : Carrefour, Auchan mais aussi des superettes de quartier gèrent en direct leurs cartes de fidélité et savent parfaitement animer ce réseau par des actions promotionnelles. Les acteurs de e-Commerce, Amazon en tête, sont devenus maitres en la matière.


Il est assez paradoxal que les principales OTA comme par exemple Expedia avec « Hotels.com » aient créé des cartes de fidélité qui permettent d’avoir 10% de réduction (1 nuit sur 10 gratuite, valeur moyenne des 9 précédentes) et que l’hôtelier qui laisse des marges significatives à ces OTA ne soient pas capables de le faire alors qu’il s’agit de … ses clients !


Les OTA ne font qu’occuper une place laissée libre. Plusieurs clients de ChR365 l’ont compris en cherchant à exploiter pleinement la richesse du CARDEX. Car au-delà des réductions, la fidélisation repose sur une connaissance fine des clients. Amazon, par l’analyse de vos achats vous fait des propositions pertinentes qui correspondant à votre profil d’acheteurs. On en pense ce que l’on veut mais le moins que l’on puisse dire est que la performance est là !

L’enjeu pour le secteur de l’hôtellerie et la restauration pour cette sortie de crise est sans doute celui-ci : la technologie peut les aider à optimiser leur performance.


Dans le domaine du marketing en se réappropriant les actions qui concernent leurs clients. Mais aussi dans de très nombreux autres domaines.


L’équipe Chr365 sera ravie d’aider les hôteliers et les restaurateurs dans ces réflexions pour faire de leur système d’information – souvent réduit à un PMS – un vrai outil au service de leur entreprise. Et réussir la sortie de crise. Consultez-nous !

113 vues

© 2020  Chr365 / Acantech SAS.

2 Bis rue Robert le Ricolais  CS 90435
44304 Nantes Cedex 3
Tel: +33(0)2 72 24 70 70

  • White Facebook Icon
  • Twitter
  • Blanc Google+ Icône