• La rédaction

Télétravail… une belle opportunité pour les hôteliers.



La crise COVID a amplifié le recours au télétravail et beaucoup d’entreprises, notamment du secteur de l’informatique comme la nôtre, ont choisi ce mode de collaboration au quotidien. Les avantages sont nombreux en commençant par éviter de perdre du temps dans les transports et permettre de vivre dans des lieux agréables et calmes. Beaucoup de Parisiens ou d’habitants des grandes villes nous comprendront.


Oui mais quel est l’impact pour les hôteliers ?


Le premier est de répondre à un besoin accru de logements temporaires : le cadre qui vit à la campagne aura besoin de se loger un ou deux nuits par semaine lorsqu’il se rend au siège de son entreprise. C’est une première opportunité pour l’hôtelier qui jouera la carte de la fidélisation… comme il le fait avec les commerciaux qui ont l’habitude de s’arrêter depuis très longtemps dans son établissement.


En revanche, un nouveau besoin est apparu qui est celui de créer un lien social au sein d’un groupe. La difficulté du télétravail - et les différents questionnaires qui circulent dans les DRH le montrent - est l’éloignement voire l’isolement.


Travailler depuis chez soi pour peu qu’on ait l’espace nécessaire et que l’on soit au milieu de la campagne ou dans un village calme, c’est très bien… surtout pour les solitaires.


Très vite, les discussions informelles entre collègues, à la machine à café ou à la cafétéria, vont manquer. Et les messageries instantanées type Slack ou WhatsApp, permettent de maintenir un lien ... qui restent électroniques.


Actuellement, beaucoup de dirigeants qui ont opté pour le télétravail imposent (et s’imposent) l’organisation régulière de réunions d’équipe … en chair et en os.


D’où la nécessité de disposer de lieux qui répondent à ces contraintes : convivialité, espace (il va falloir loger et accueillir un personnel parfois important), formules adaptées notamment en termes de coût, capacité à gérer une récurrence notamment financière. Et surtout beaucoup de sympathie et d’empathie comme les hôteliers français savent en avoir.


Finalement l’hôtel ou les 2 ou 3 hôtels choisis vont devenir des bureaux bis de l’entreprise où il fait bon se retrouver tous les mois ou tous les trimestres.


Il y a indéniablement un nouveau de marché pour les hôteliers et plusieurs de nos clients s’y sont positionnés comme récemment le Château de Mons en Armagnac (1).


Quel est l’intérêt de Chr365, notre PMS ?


Précisément parce qu’il couvre tous ses besoins de gestion d’hébergements, de restauration, de salles, de prestations annexes… Son module Business a été conçu pour répondre à cet objectif.


Notre équipe et nos partenaires serons ravis de vous accompagner dans cette réflexion afin de profiter de cette nouvelle opportunité.


Contactez-nous pour en savoir plus !


(1) https://www.chateaumons.com/